Baraque Forestière du Lauset (Cabane)

: :

Altitude: 1243 m

Massif: Vercors


Nombre de places 6

© Dominique / 20 juil. 2007 11:01

10 déc. 2015 11:07

6mm f/2.8 1/500s 80ASA Panasonic DMC-FS6

Gros progrès à la cabane du Lauset :
- Sol en béton
- isolation générale, y compris en soupente, par la pose de panneaux
- remplacement des tuyaux de la cuisinière et cheminée
- toit refait + gouttières et écoulements (pas de captation pour le moment, mais il y a la fontaine pas loin
- huisseries neuves pour une nouvelle fenêtre à l'O.
- ménage complet du tout.
- système de fermeture de la porte
Ici la façade E.

© mauguier / 19 mars 2016 18:38

10 déc. 2015 11:08

6mm f/2.8 1/30s 100ASA Panasonic DMC-FS6

10 déc. 2015 11:08

6mm f/2.8 1/10s 400ASA Panasonic DMC-FS6

10 déc. 2015 11:09

6mm f/2.8 1/30s 400ASA Panasonic DMC-FS6

10 déc. 2015 11:09

6mm f/2.8 1/100s 1600ASA Panasonic DMC-FS6

On remarquera le trou du plancher destiné à faire monter la chaleur en soupente.

© mauguier / 12 déc. 2015 13:47

10 déc. 2015 11:10

6mm f/2.8 1/30s 160ASA Panasonic DMC-FS6

10 déc. 2015 11:19

6mm f/2.8 1/160s 80ASA Panasonic DMC-FS6

Evidemment, il fallait le consolider mais il perd un peu de sa rusticité.
Par ailleurs, me semble un peu près de la civilisation.

© Dominique / 20 mars 2016 07:32

20 juil. 2016 09:55

11mm f/3.9 1/50s 100ASA Panasonic DMC-FS6

Visite de routine : RAS, cabane propre.

© mauguier / 21 juil. 2016 09:03

Tout est propre et en place.

© mauguier / 15 nov. 2017 19:08

17 oct. 2017 12:26

8mm f/3.9 1/125s 100ASA Panasonic DMC-SZ3

06 avr. 2018 18:00

4mm f/2.2 1/277s 32ASA Apple iPhone 5s

06 avr. 2018 18:00

4mm f/2.2 1/20s 250ASA Apple iPhone 5s

06 avr. 2018 20:40

4mm f/2.2 1/17s 80ASA Apple iPhone 5s

06 avr. 2018 20:39

4mm f/2.2 1/17s 100ASA Apple iPhone 5s

06 avr. 2018 20:40

4mm f/2.2 1/17s 100ASA Apple iPhone 5s

Comme indiqué sur WRI :

Passage et séjour les 6/7 avril 2018.

- Toujours deux tables, plusieurs chaises, tabourets, bancs.
- Le sol était recouvert de débris de bois (copeaux et fragments de bois pourri) ; comme les randonneurs trimballent rarement des haches, il faut se tourner vers les forestiers qui ont déjà commencé à débarder, malgré la neige recouvrant encore les pistes.
- trognon de balai au manche cassé. Il faut se débrouiller afin de bricoler un manche avec une branche qu'on introduira dans le bout de tube (vestige de manche) restant. Le nettoyage m'a pris une bonne heure, en utilisant comme pelle des assiettes en carton présentes sur une table
- à part ça, aucun autre outil ou accessoire.
- un petit verrou a été placé à l'intérieur afin d'empêcher la porte de s'ouvrir toute seule.
- la cuisinière à bois fonctionne (introduire le bois par le petit volet supérieur de gauche), mais... la plaque supérieure étant fêlée et mal jointive, l'engin va fumer au démarrage et même plus tard lorsque foyer et conduit seront chauds. D'où la présence d'une collection de cailloux à peu près plats destinée à obturer tant bien que mal les fissures. IL faudra aérer un bon coup tout de même en ouvrant portes et fenêtres.
- la cause évoquée auparavant remplit de fumée la soupente (propre), et on devra ouvrir les petites lucarnes présentes dans chaque pignon
- pas vu ni entendu de rongeurs
- pas contrôlé la fontaine, enfouie sous la neige.
- très peu de bois sec aux alentours.

© mauguier / 10 avr. 2018 14:24

Résumons les importantes nouveautés :
- Sol en béton
- isolation générale, y compris en soupente, par la pose de panneaux
- remplacement des tuyaux de la cuisinière et cheminée
- toit refait + gouttières et écoulements (pas de captation pour le moment, mais il y a la fontaine pas loin
- huisseries neuve pour une nouvelle fenêtre à l'O.
- ménage complet du tout.
- nouveau système de fermeture de la porte par simple verrou
- trou d'aération dans le plancher de la soupente afin de faire circuler l'air chaud d'en bas : ne pas le boucher.

© "Claude Mauguier@refuges.info" / 12 déc. 2015 13:17

10 déc. 2015

"Claude Mauguier@refuges.info"

Allez, j'y suis allée avec une pelle, un balai et du journal. Constatant qu'elle avait bien résisté au déluge de cette nuit (étanchéité du toit), je lui a fait un grand nettoyage d'automne. J'ai enlevé quelques kilos de poussières (sans exagérer) et malgré 3 balayages consécutifs, il en restait encore. Il faut laisser la poussière se redéposer pour faire un nouveau balayage plus efficace.
J'ai réorganisé le tas immonde de bois, branches et même fourrage (surement pour allumer le feu...) et réagencé l’intérieur pour la rendre plus fonctionnelle. Toutes les toiles d'araignées, les nids de guêpes ont été aussi balayés. J'ai enfin bouché avec du papier journal les interstices des "murs". J'ai d'ailleurs laissé quelques journaux aussi. Mais si cela a redonné une habitabilité améliorée (beaucoup moins de courants d'air), il ne faut pas se leurrer : elle nécessite quelques vraies réparations.
Par exemple (pour les motivés),; il faudrait boucher le trou du plancher de l'étage où passait avant modification, le tuyau de la cuisinière (ai mis une planche dessus en attendant) ; faire quelque chose pour pouvoir ouvrir facilement les fenêtres de l'étage (pas de poignées) ; réaliser une vraie fermeture de porte qui tient maintenant avec une jolie corde rose... et un clou.
j'ai laissé le balai et la pelle sur place. C'est sûr ils ne vont pas la reconnaître ;=)
Si vous l'utilisez pour dormir ATTENTION à la poutre qui traverse les combles (j'ai faillit m'assommer avec, occupée à balayer et pourtant je suis petite...).

Je n'ai pas essayé de faire fonctionner la cuisinière.

Dommage pas de photos... plus de batterie.

© "Charlinette@refuges.info" / 13 oct. 2013 22:46

Une vue l'été et de sa sculpture écolo...
2 chaises (non comprises dans l'inventaire) sont inutilisables et mériteraient d'être jetées. Les deux fenêtres du haut étaient ouvertes peut-être pour aérer. Toujours aussi sale mais rien pour la nettoyer. Il faudrait récupérer un des lambris que j'ai vu entreposé dans la cabane des 3 frères, le couper à la bonne longueur pour réparer le jour du plancher.

© "Charlinette@refuges.info" / 17 août 2013 16:11

16 août 2013

"Charlinette@refuges.info"

16 août 2013

"Charlinette@refuges.info"

Finalement, après la visite de celle des 3 frères, elle peut être nettoyée pour la rendre utilisable en bivouac, car elle a une bonne habitabilité. Cependant, elle est toujours aussi peu étanche au vent concernant les murs. Il faudrait combler les interstices et l'essayer avec chauffage pour en avoir une idée juste.
Si la fermeture de la porte à l'extérieure n'est qu'un bout de ficelle que l'on ne sait pas à quoi accrocher, l'intérieur présente un taquet qui permet sa fermeture (présent sur les photos précédentes mais je ne l'avais pas remarqué).

© "Charlinette@refuges.info" / 17 août 2013 15:39

Visitée hier soir. Crasseuse au grenier, trop de poussière pour y dormir et c'est le haut des hurle-vents : aucune isolation. Vu les jours entre les planches, je corrige la fiche et mets qu'il manque un mur. Seuls les insectes y passent la nuit (araignées et guêpes essentiellement). J'ai virée les nids de guêpe vides mais au vu des traces sur le bois, cela est fait régulièrement. De toute évidence, elle est visitée mais pas pour y passer la nuit.
Je n'y vois pas dormir 12 personnes, la moitié serait plus juste au regard de la solidité du plancher mais aussi de sa surface.
Au rez de chaussée il ne reste plus qu'une table, deux banc et deux chaises. Contenait une couverture posée sur la table, une petite bouteille d'eau intacte et 5 bougies chauffe-plat. Pas de balai ni pelle, pas de scie, aucun bois disponible et dehors, celui disponible était très mouillé. j'ai rentrée quelques branches pour les faire sécher. J'ai renoncé à y passer la nuit. Comme il faisait nuit noire, je ne suis pas allée vérifier la trappe d'eau
Cet abri n'est destiné qu'à se protéger des intempéries à ce jour, à moins d'y organiser une virée pour le réparer. S'il y a des volontaires, je veux bien m'y joindre parce qu'elle est encore saine... même si j'ai le sentiment que ce soit une remise utiles aux travaux forestiers.

© "Charlinette@refuges.info" / 14 oct. 2012 10:58

20 avr. 2012

"Charlinette@refuges.info"

Ajout de meubles : 2 tables, trois chaises et deux tabourets de bois, deux bancs qui rendent au final cette pièce très exigüe... Mais il manque balai et pelle (très sale) ainsi qu'une scie. Pas de bois sec à disposition.
Le grenier est pareil à la photo de 2008.

© "Charlinette@refuges.info" / 20 avr. 2012 23:08

La fermeture de l'extérieur... de l'intérieur, il existe un rondin pour bloquer la porte.

© "Charlinette@refuges.info" / 20 avr. 2012 22:47

20 avr. 2012

"Charlinette@refuges.info"

14 avr. 2012

"Charlinette@refuges.info"

Deux tables prennent beaucoup de place dans ce petit refuge. Le placard contient une couverture de laine et divers objets. Le grenier non isolé, dédié aux courants d'air fait penser qu'il ne doit pas faire bon y passer une nuit l'hiver sauf obligation. Le carreau cassé a été remplacé par une plaque de plexiglass. Le tout très poussiéreux. La porte ne ferme pas, si ce n'est par un tout petit bout de ficelle, et que de l'extérieur. Sur le bord de la route proche de carrefours de sentiers carrossables. Lugubre est le mot qui m'est venu à l'esprit lorsque j'y suis entrée. Pourtant l'ajout de tous ces meubles peut indiquer qu'elle est fréquentée.

© "Charlinette@refuges.info" / 15 avr. 2012 11:29

La baraque forestière du Lauset le 11 février 2008

© "Dominique@refuges.info" / 16 févr. 2008 22:13

"Dominique@refuges.info"

"Dominique@refuges.info"

Intérieur très chaud et rustique.
Joli placard vide

© "Dominique@refuges.info" / 16 févr. 2008 22:11

La cuisinière

© "Dominique@refuges.info" / 16 févr. 2008 22:09

"Dominique@refuges.info"

"Dominique@refuges.info"

Vaste grenier

© "Dominique@refuges.info" / 16 févr. 2008 22:07

RAS, cabane propre.

© "Claude Mauguier@refuges.info" / 21 juil. 2016 09:08

20 juil. 2016

"Claude Mauguier@refuges.info"

17 oct. 2017

"Claude Mauguier@refuges.info"

RAS, cabane nickel.

© "Claude Mauguier@refuges.info" / 15 nov. 2017 19:03

06 avr. 2018

"Claude Mauguier@refuges.info"

06 avr. 2018

"Claude Mauguier@refuges.info"

Passage et séjour les 6/7 avril 2018.

- Toujours deux tables, plusieurs chaises, tabourets, bancs.
- Le sol était recouvert de débris de bois (copeaux et fragments de bois pourri) ; comme les randonneurs trimballent rarement des haches, il faut se tourner vers les forestiers qui ont déjà commencé à débarder, malgré la neige recouvrant encore les pistes.
- trognon de balai au manche cassé. Il faut se débrouiller afin de bricoler un manche avec une branche qu'on introduira dans le bout de tube (vestige de manche) restant. Le nettoyage m'a pris une bonne heure, en utilisant comme pelle des assiettes en carton présentes sur une table
- à part ça, aucun autre outil ou accessoire.
- un petit verrou a été placé à l'intérieur afin d'empêcher la porte de s'ouvrir toute seule.
- la cuisinière à bois fonctionne (introduire le bois par le petit volet supérieur de gauche), mais... la plaque supérieure étant fêlée et mal jointive, l'engin va fumer au démarrage et même plus tard lorsque foyer et conduit seront chauds. D'où la présence d'une collection de cailloux à peu près plats destinée à obturer tant bien que mal les fissures. IL faudra aérer un bon coup tout de même en ouvrant portes et fenêtres.
- la cause évoquée auparavant remplit de fumée la soupente (propre), et on devra ouvrir les petites lucarnes présentes dans chaque pignon
- pas vu ni entendu de rongeurs
- pas contrôlé la fontaine, enfouie sous la neige.
- très peu de bois sec aux alentours.

© "Claude Mauguier@refuges.info" / 10 avr. 2018 14:12