Re: Tour de l'Obiou Le lendemain matin, redémarrage au dessus des brumes matinales de la vallée pour une belle journée ensoleillée.
Re: Tour de l'Obiou Petit arrêt à la Cabane pastorale d'Oriol
Re: Tour de l'Obiou Puis la Cabane Pierre Baudinard, cadre de carte postale avec son gros rocher caractéristique
Re: Tour de l'Obiou Plutôt "cosy" non ? L'auteur testant le nouveau canapé Grenier utilisable sans plus La partie droite, utilisée comme débarras, comporte une trappe mais pas d?échelle
Re: Tour de l'Obiou Puis nous passons au dessus du défilé de la Souloise
Re: Tour de l'Obiou Les arbres poursuivent leur course folle dans le vide
Re: Tour de l'Obiou Les paysages deviennent de plus en plus grandioses
Re: Tour de l'Obiou Le col des Fraïsses, le minuscule Refuge Louis Debastiani et sa yourte
Re: Tour de l'Obiou Ha ben non : ce n'est pas une yourte ! C'est un réservoir.
Re: Tour de l'Obiou Ne pas se pencher...
Re: Tour de l'Obiou Petite halte au chalet des spéléologues des Baumes
Re: Tour de l'Obiou La cabane de bucherons de crève coeur
Re: Tour de l'Obiou Tiens du muguet !
Re: Tour de l'Obiou Des boules d'or, fleur parfaitement sphérique. Mais comment fait l'abeille pour butiner ?
Re: Tour de l'Obiou Passage du col de l'Aiguille (1966m) sous un gros orage. La foudre tombe sur la crête au dessus, nous nous dépêchons...
Re: Tour de l'Obiou Le Bonnet de Calvin, très reconnaissable
Re: Tour de l'Obiou Arrivée au refuge et à la cabane de Rochassac
Re: Tour de l'Obiou Seule la cabane, très ancien petit refuge, est ouverte. Un peu de petit bois dans le poêle assèche l'atmosphère.
Re: Tour de l'Obiou Une table, un bat-flanc et quelques couvertures. Que demander de plus ?
Re: Tour de l'Obiou Ha si : le poêle, balai et une petite table accrochée au mur. Nous y passerons 2 nuits
Re: Tour de l'Obiou Le lendemain, au programme : le sentier en corniche
Re: Tour de l'Obiou 1500m au dessus du plancher des vaches
Re: Tour de l'Obiou Vue d'ensemble
Re: Tour de l'Obiou Un troupeau de chamois
Re: Tour de l'Obiou Quelques nuages
Re: Tour de l'Obiou Quelques névés en travers
Re: Tour de l'Obiou Qu'on contourne pour les plus glacés
Re: Tour de l'Obiou Qu'on traverse pour les plus mous
Re: Tour de l'Obiou Jusqu'au dernier, trop glacé, trop pentu, trop long, incontournable : bref infranchissable sans équipement. Ce névé met fin à notre progression. Retour à cabane de Rochassac pour une deuxième nuit et un retour par Mens et Clelles