Le Baigneux En temps ordinaire, ce lieu-dit de prairies, strié par quelques ruisseaux, ne présente aucun intérêt. Sinon que son état en ce moment donne une idée des risques encourus en hiver par les randonneurs skieurs ou en raquettes.
Une grue excavatrice a dû forer une tranchée vers le N afin de garantir l'accès au chalet des Rouelles. Pour le reste, un immense champ de débris recouvre la neige des coulées (3) qui se sont réunies ici. On peut parier que tout n'aura pas fondu d'ici l'été voire plus tard.
La "route" juste après le pont le bas de la coulée principale La coulée "annexe" juste au N de la principale il faut traverser, dans la boue, la terre, le bois arraché... de temps à autre le torrent refait surface puis s'enfonce à nouveau, comme sous un glacier. Ce qui est à d du cliché n'est pas rocheux : neige tassée en blocs Du travail pour rien... d'ailleurs abandonné. A moins qu'on ne ceherche quelque chose...?