Refuge-bivouac Battaglione Ortles (Cabane)

: :

Altitude: 3130 m

Massif: Ortler-Cevedale


Nombre de places 10

© Dominique / 20 juil. 2007 11:01

Refuge-bivouac Battaglione Ortles

Nombre de places 10
Mis à part ceux qui descendent du San Matteo le long de son arête SO,...les autres arriveront en général depuis le petit col Dosegù (2999 m.) situé au SO et environ à 600 m. à vol d'oiseau de la cabane. Le col Dosegù s'atteint,
1 - soit depuis le refuge Berni - (2541 m.) le long de la route du Gavia, puis par le sentier qui remonte d'abord la rive gauche du torrent Dosegù (NE puis E, balisage intermittent, cairns), et arrivé en vue du glacier homonyme bifurque dans la caillasse vers le SE, remonte un vallon où gisent les restes du petit glacier de Vallombrina dont on remonte les névés jusqu'au col. De là vers la g., le long du sentier de crète, on atteint facilement le bivouac et l'espèce de village fantôme de murs, planches, ferrailles rouillées, éclats qui l'entoure. De Berni, on mettra 2h30.
2 - soit depuis le SE, via le Val del Monte et le terminus de la petite route qui monte depuis l'établissement thermal de Pejo-Fonti. On arrive en voiture au Fontanino di Celentino (1650 m. environ). Ensuite le sentier remonte la rive g., via Malga Paludèi (2106 m.) après laquelle on négligera le grand vallon filant droit au N, pour contourner, toujours vers l'O, puis ONO, un petit lac. Une grosse croupe d'herbes et de débris divise le vallon suivant : c'est sur cette croupe que va grimper la piste, jusqu'au col. De là comme précédemment. Compter 5 bonnes heures.
Baraque en bois, recouverte de tôles, dernière survivante (restaurée en 1974 par l'ANA) d'un "village" bâti par les troupes alpines italiennes en 1914-1918, non loin des premières lignes (les Autrichiens étaient sur le San Matteo).
Local unique avec bat-flanc, matelas, couvertures, table, bancs, hache, balai, scie. Poêle très efficace, le bois est encore abondant autour : à cette altitude, rien ne pourrit...!!
Ces planches dispersées un peu partout ont été montées, travaillées, assemblées, par les poilus italiens qui en ont bien bavé, comme tous leurs camarades des autres armées.
On trouvera partout autour et le long de l'arête montant au San Matteo des restes de barbelés, poteaux, tranchées, éclats d'obus, douilles, outils, etc...ATTENTION !!! Il est possible de trouver des munitions INTACTES, y compris des grenades, ou des obus de tout calibre non explosés : N'Y TOUCHEZ SURTOUT PAS : LA POUDRE EST SÈCHE ET ENCORE EFFICACE. Prévenir une fois rentré la Gendarmerie (Carabinieri), ou une section locale du CAI, de la SAT, de l'ANA.

© mauguier / 19 déc. 2013 20:44

13 nov. 2017 18:52

SF Scanner

Une fois dépassé le lac, sur l'itinéraire n°2, ce premier bastion se contourne par la g

© mauguier / 09 juin 2011 13:00

On voit sur ce cliché à peu près tout le parcours depuis le col Dosegù (à d hors champ). On note, répandus sur le sol tout autour, des vieilles planches, rondins et d'autres débris moins visibles, restes des installations de cantonnement ou de défense datant de la 1ère guerre mondiale ; d'ailleurs ces planches, en aucune façon pourries à cette altitude, servent de réserve de combustible pour le poêle de la cabane, malgré que certains voudraient tout préserver en l'état à titre de témoignage, mais comme les poêles ne savent pas brûler les pierres....

© mauguier / 09 juin 2011 13:52

13 nov. 2017 18:52

SF Scanner

13 nov. 2017 18:52

SF Scanner

Les abords de la cabane, sur l'arête de montée, avec des restes de constructions (g).

© mauguier / 09 juin 2011 13:54

La cabane telle qu'on l'aperçoit en arrivant depuis le col Dosegù. On distingue tout en haut à g les restes d'un fortin de seconde ligne (14-18) et, disposés sur les rochers sous-jacents, des marques à la peinture jaune-ocre suivant à peu près le tracé d'un cheminement aménagé et remontant vers la g, ce dernier ayant été à défilement de vue par rapport aux premières lignes autrichiennes. C'est par ce cheminement que commence la montée vers le San Matteo. Vers le bas dans le vallonnement, un montagnard au pull rouge cherche des reliques...ou du bois !
Un cliché plus récent :
http://www.waltellina.com/valtellina_valchiavenna/rifugi_bivacchi/alta_valtellina_ortles_cevedale/bivacco_battaglione_monte_ortles_gavia/bivacco_battaglione_monte_ortles.jpg

© mauguier / 15 févr. 2016 15:06

13 nov. 2017 18:52

SF Scanner

09 sept. 2009 10:41

6mm f/5.6 1/500s Canon DIGITAL IXUS 60

09 sept. 2009 11:10

6mm f/2.8 1/50s Canon DIGITAL IXUS 60

La cuisinière... je me demande QUI monte le bois, ou bien il doit en rester encore des masses autour depuis 1918 (comme il ne pourrit pas, c'est possible).
http://www.waltellina.com/valtellina_valchiavenna/rifugi_bivacchi/alta_valtellina_ortles_cevedale/bivacco_battaglione_monte_ortles_gavia/stufa_legna_bivacco_ortles.jpg

© mauguier / 15 févr. 2016 15:02

Gros progrès depuis ma dernière visite ! Tout beau, tout neuf !
http://www.waltellina.com/valtellina_valchiavenna/rifugi_bivacchi/alta_valtellina_ortles_cevedale/bivacco_battaglione_monte_ortles_gavia/bivacco_monte_ortle_interno.jpg

© mauguier / 15 févr. 2016 15:05

09 sept. 2009 11:10

6mm f/2.8 1/60s Canon DIGITAL IXUS 60

https://lh3.googleusercontent.com/-f1WB ... 90-h594-no
https://lh3.googleusercontent.com/uUpMw ... 05-h538-no
https://lh3.googleusercontent.com/9w5ss ... 05-h538-no

© mauguier / 13 nov. 2017 18:52

Reportage photo sur le secteur :
https://photos.google.com/share/AF1QipN ... 1vOXlLODVR

© mauguier / 22 janv. 2018 15:53

"Claude Mauguier@refuges.info"

Un cliché de septembre 1988, avec la cabane telle qu'elle se présente en arrivant depuis le col Dosegù.

© "Claude Mauguier@refuges.info" / 15 févr. 2016 15:12