Königs Spitze / Gran Zebrù (Sommet)

: :

Altitude: 3851 m

Massif: Ortler-Cevedale


On suppose qu'il a été atteint par Stefan Steiberger, seul, le 24 août 1854. Sinon, Franz Biner et Christian Michel, guides, ont mené là-haut les Anglais Buxton et Tuckett le 3 août 1864, suivant la voie normale.
Cette dernière se déroule, depuis l'épaule (3462 m) et l'arête SE, qu'on atteint généralement du SO (glacier O de Cédec, ou du Gran Zebrù - crevasses !) depuis le refuge Pizzini. Une fois l'arête atteinte, après un couloir de rochers brisés (chutes de pierres, surtout si d'autres cordées sont engagées) on remonte sa croupe de neige / glace en zig-zag jusqu'aux rochers du sommet. Attention à dr. en montant (surtout s'il y a des corniches) : on longe les à-pics de la face NE qu'il faut garder à distance, pour ne tirer sur la droite qu'en fin de parcours !
On accède aussi à l'arête depuis le versant N, depuis le refuge Milano, en remontant le glacier de Sulden (crevasses). Je ne connais pas l'itinéraire.
Compter 5 h depuis le refuge Pizzini. Difficulté autrefois référencée PD..., mais les pentes atteignent ou parfois dépassent 45°
Deuxième sommet du massif par l'altitude, sinon par la fréquentation.Un grand itinéraire (AD+ / D) avec de superbes coups d'oeil se déroule sur l'arête NO (arête de Sulden : mixte), que certains parcourent en traversée depuis le Zebrù voisin, en partant du refuge V° Alpini. Les voies sont autrement raides, exposées aux chutes de glace et de pierres. Seule la voie normale se prête à une fréquentation régulière.
Le recul général des glaciers a beaucoup fait évoluer cet itinéraire...A une pente régulière de neige dure a dû succéder une vaste plaque de glace. On fera bien de se renseigner au refuge sur les conditions. Course à entreprendre en début de saison.
Littérature : Alpenvereinsführer "Ortler Gruppe" - Verlag Rudolf Rother (en allemand), Guida dei Monti d'Italia, vol. "Ortles-Cevedale", éditions du CAI-TCI, par Gino Buscaini.
Il y a des compils, des imitations, des guides à trois sous pleins de belles images et où on confond rive g et côté g....à fuir !

© Dominique / 22 oct. 2007 18:27

23 déc. 2019 10:55

SF Scanner

Cliché pris en montant l'arête S du Cevedale, vers 3600 m. Könogsspitze à g, Ortler à d. On voit déjà qu'au milieu de l'été, au début des années 90, la situation de la VN s'est dégradée par une perte de volume, une fragmentation de la masse glaciaire qui devient plus cahotique et les solutions de continuité dans le bas et le haut de la face.

© mauguier / 15 janv. 2011 16:29

Le versant ESE, vu cette fois depuis le Cevedale.

© mauguier / 15 janv. 2011 16:30

23 déc. 2019 10:55

SF Scanner

23 déc. 2019 10:55

~

A g le versant S, vu depuis le sommet du Tresero. Au loin vers la frontière le Weisskugel (Ötztal).

© mauguier / 02 mai 2012 16:03

La face S, vue depuis le sommet du Confinale.

© mauguier / 19 avr. 2012 16:06

23 déc. 2019 10:55

~

23 déc. 2019 10:55

~

Vue prise depuis le sous-massif Vertainsspitze (voir ce nom).
La voie normale dont on ne voit que la partie supérieure, depuis l'épaule 3462 m, est en tiret rouge, le long de l'arête SE. Ma première vision de cette face (été 1968) : une carapace de glace continue (le gros ressaut-couloir du centre était occupé par des séracs...) à peine striée par des côtes rocheuses...

© Dominique / 29 oct. 2007 16:54

Vue du S. La VN en tiret rouge quitte le glacier de Cedec pour aborder les 200 m. du grand couloir aboutissant au NO de l'épaule 3462m. On se maintient ensuite plutôt à g., jusqu'à aborder une bande de rochers et d'éboulis avant la pente finale.

© Dominique / 29 oct. 2007 16:58

23 déc. 2019 10:55

~

28 sept. 2015 10:21

600mm f/8 1/500s 100ASA NIKON CORPORATION NIKON D7000

28 sept. 2015 10:19

600mm f/8 1/250s 100ASA NIKON CORPORATION NIKON D7000

Fonte des glaciers aidant, on vient de retrouver presque au sommet une baraque militaire en bois datant de 14-18 !
http://www.trafoi.net/Escursioni2/Madriccio/17975bis.jpg
http://www.trafoi.net/Escursioni2/Madriccio/17965bis.jpg

© mauguier / 23 déc. 2019 10:57